Les façons de travailler évoluent et remettent en question les modes d’organisation ainsi que la définition même d’environnement de travail traditionnel.

Télétravail, Remote, Coworking, Digital Nomad, Freelancing… Autant de concepts qui, s’ils ne sont pas vraiment nouveaux, tendent à se démocratiser et suscitent intérêt et envie chez de nombreux actifs !

C’est d’ailleurs peut-être ton cas si tu penses à changer de voie et que tu envisages de te tourner vers une alternative au salariat traditionnel, à ses horaires fixes et ses bureaux dédiés. (Si tu as besoin d’aide pour y voir plus clair, on peut aussi en parler)

Pour t’aider à t’y retrouver dans les options qui s’offrent à toi, à identifier leurs avantages et leurs inconvénients, je te propose un décryptage express de ces nouveaux modes de travail.

Définitions

décryptage des nouveaux modes de travail

1/ Le Télétravail

Le télétravail désigne un aménagement en termes d’organisation du travail. Il implique une alternance entre des périodes de travail en entreprise et des périodes de travail effectuées à distance, que ce soit au domicile du salarié ou dans un espace externalisé : espace de coworking, centre de télétravail, café…

Le télétravail est apparu dans les 1970 avec l’avènement des télécommunications qui permettent de travailler à distance. En 2015, une étude recensait que “17% de la population active européenne pratiquait le télétravail à domicile et mobile”. En octobre 2018, le gouvernement français estimait à 60% la part des métiers où le télétravail serait possible.

Cela concerne le plus souvent des postes sur lesquels le salarié évolue en autonomie, en échangeant par mail ou téléphone avec le reste de son équipe et avec ses clients.
Dans la pratique, le télétravail concerne encore peu de salariés. Il est essentiellement l’apanage des cadres et s’applique le plus souvent à raison d’une ou deux journées par semaine, ou encore de façon ponctuelle.

Le télétravail fait l’objet d’un cadre juridique récemment remis au goût du jour. Celui-ci prévoit la mise en place d’accord collectif pour définir des modalités de mise en oeuvre plus simples et plus flexibles du télétravail au sein de l’entreprise. Il garantit aux salariés les mêmes droits en télétravail et en présentiel.

Le télétravail est pour toi si :
– tu aspires à plus d’autonomie et de flexibilité
– tu souhaites passer moins de temps dans les transports
– ton entreprise et ton poste te le permette (quelques bons conseils pour mener les négociation ici)

Points de vigilance :
– veiller à rester joignable et concentré sur les heures de travail défini
– une organisation sans faille est nécessaire pour répartir au mieux les missions selon les jours en présentiel et les jours télétravaillés

Décryptage des nouveaux modes de travail : le télétravail

2/ Le Remote

Ce terme anglais, que l’on peut traduire par “isolé” ou “lointain”, désigne une forme de travail qui s’effectue 100% à distance.

Venue des Etats-Unis, cette nouvelle façon de travailler séduit de plus en plus d’actifs. On voit même se développer quelques plateformes d’emploi dédiées au Remote dans les pays anglo-saxons. En France le Remote reste jusqu’ici plutôt adopté par les start-up ou de petites structures qui démarrent leur activité sans avoir les fonds pour investir dans des bureaux dédiés.

L’offre croissante d’outils et d’applications favorisant le travail collaboratif et la communication à distance facilite grandement l’organisation du travaille en remote.
Par ailleurs, la législation appliquée au télétravail s’étend de fait aux travailleurs en Remote.

Le remote est pour toi si :
– tu as envie d’autonomie quasi complète et d’une grande flexibilité
– le statut de salarié et sa sécurité te plaisent
– tu n’as pas peur de te sentir seul dans ton quotidien pro
– tu maitrises parfaitement les nouvelles technologies et les applications de partage et collaboration

Points de vigilance :
– Prendre gare à ne pas laisser la frontière entre vie pro et vie perso se brouiller
– Cultiver une certaine hygiène de vie (sommeil, repas, activité physique) pour prévenir les troubles liés à un mode de vie sédentaire

Décryptage des nouveaux modes de travail : le remote

3/ Le Coworking

Le concept d’espace de coworking date des année 2000. Il s’agit de l’une des options qui permettent aux indépendants, freelances, remote, digital nomads ou télétravailleur de casser leur routine solitaire et de combiner les atouts d’un espace de travail équipé, la flexibilité, et la richesse des échanges avec des professionnels d’horizons variés.

Le coworking est pour toi si :
– salarié ou indépendant tu souhaites profiter d’un lieu de travail tout équipé : imprimante, salles de réunion, café, wifi, etc.
– tu souhaites briser la routine un peu solitaire du travailleur en freelance ou en remote et retrouver des échanges stimulants avec tes coworkers

Point de vigilance :
– Selon les lieux, cela peut vite devenir un vrai budget

décryptage des nouevaux modes de travail : le coworking

4/ Le Digital Nomad

Les Digitals Nomads peuvent être des travailleurs salariés ou indépendants. Ils n’ont besoin pour travailler que d’une bonne connexion internet et d’un ordinateur.

Cela les laisse libre de travailler d’où ils le souhaitent et de voyager en faisant du monde leur bureau.
Le développement des espaces de coworking dans le monde entier, la présence de wifi dans les trains, bus, bibliothèques, cafés, etc. facilite et favorise ce mode de travail nomade.

On parle de Digital Nomad pour les personnes qui voyagent fréquemment et continuent de travailler en voyageant. Attention, il ne s’agit ni de voyages d’affaire, ni de vacances !

Le Digital Nomadism est pour toi si :
– salarié ou freelance, tu rêves d’autonomie, de flexibilité, et de voyages !
– ton organisation et ta capacité de concentration te permettent d’être productif même au bord de la plage

Points de vigilance :
– s’assurer de la qualité du wifi sur tes points de chute
– gare au décalage horaire pour la planification des calls clients ou réunions d’équipe !

Décryptage des nouveaux modes de travail : le digital nomad

5/ Le Freelance / Indépendant

Si l’on en croit les statistiques, le nombre de freelances et de travailleurs indépendants ne cesse d’augmenter.
Les termes de freelance et d’indépendant regroupent des travailleurs exerçant sous des statuts juridiques divers (micro-entreprise, EIRL, EURL, libéral, etc.). Ils ont en commun l’autonomie dans l’exercice de leur profession.

Étant établis à leur compte, ils assurent l’ensemble des tâches qui incombent à leur activité. Cela s’étend de la prospection, à la réalisation des missions conclues, ou encore au suivi administratif et à la facturation.

Le Freelance est pour toi si :
– tu veux avoir le choix complet de tes clients et de tes missions
– tu es autonome et le travail en solo ne t’effraie pas
– la prospection, l’administratif et la comptabilité ne te font pas peur

Points de vigilance :
– être un expert dans son domaine est une chose, être capable de mener en plus les différentes activités liées au freelancing en est une autre
– l’irrégularité des revenus à anticiper, de même que les périodes de creux, de vacances, de maladie, etc.

décryptage des nouveaux modes de travail : le freelance

6/ Le Slacheur

Le slacheur peut être salarié, ou indépendant, ou les deux.
Il se caractérise par le cumul de plusieurs activités professionnelles et/ou associatives et bénévoles.

Celle-ci peuvent être exercées au sein d’une même entreprise ou auprès de différentes entités.
Son nom lui vient du slach “/” qui sépare ses différentes fonctions.

Le slacheur s’épanouit dans cette diversité de missions, parfois complémentaire, parfois pas.

Le Slach est pour toi si :
– tu es curieux et que tu aimes le changement
– tu n’arrives à choisir une activité plutôt qu’une autre

Points de vigilance :
– une organisation béton et une belle capacité d’adaptation sont indispensables pour mener de front des missions qui n’ont souvent rien à voir.
– attention à ne pas oublier de te ménager d’indispensables périodes de repos.

décryptage des nouveaux modes de travail : le slacheur


Avantages et Inconvénients

Les +

Ces nouveaux modes de travail et d’organisation favorisent l’autonomie du travailleur et le laisse libre de son organisation, tant au niveau des horaires que des lieux d’exercice. Cette flexibilité dans l’aménagement de ses journées peut permettre une meilleure conciliation entre vie privée et vie professionnelle. Le développement de ces nouveaux modes de travail pousse les entreprises à proposer des solutions et des outils de plus en plus adaptés. On voit également fleurir de nouveau lieux de travail, entre café, bureau et domicile que sont les tiers lieux, vecteurs de rencontres, d’ouverture et de synergies entre ces nouveaux travailleurs.

Les –

Attention cependant, ces façons de travailler, si elles peuvent faire rêver, ne sont pas faites pour tout le monde.
Le pendant de l’autonomie peut être le sentiment de solitude et d’isolement. La conciliation vie pro / vie perso peut laisser place à un flou artistique inconfortable et à la multiplication des heures de travail. La suppression des temps de transport peut favoriser la sédentarité et l’apparition de troubles physiques. L’éloignement géographique peut impacter l’implication du travailleur vis à vis de son entreprise ou de ses collègues.
Enfin, rappelons que ces nouveaux statuts ne sont pas toujours un choix. Ils peuvent être le fait d’une nécessité financière – notamment pour les freelances et slacheurs. Auquel cas ils peuvent être mal vécus.

décryptage des nouveaux mode de travail : avantages et inconvénients

En résumé : ce que l’on peut retenir de ce décryptage rapide des nouveaux modes de travail :

  • La diversité des statuts concernés : freelances, indépendants, salariés…
  • La variété des lieux de travail : au bureau, à domicile, dans des cafés, dans un tiers-lieu ou espace de coworking, en France ou à l’étranger
  • L’organisation spécifique requise qui n’est faite ni pour tous les métiers ni pour toutes les personnalités !


Si cet article t’a plu et que tu souhaites recevoir les prochains en avant première directement dans ta boite mail à raison de 2 fois par mois, abonne-toi !

Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *