Cadre de travail figé, horaires contraignants, direction fantôme ou oppressante, absence de sens, perspectives d’évolutions bouchées, sentiment qu’une autre voie est possible… Autant d’éléments qu’on a mis de côté pendant les vacances et qu’on n’a souvent pas très envie de retrouver.

En cette période de rentrée, la reprise du travail est dans tous les esprits et le retour à une routine professionnelle peu exaltante peut parfois être brutal après quelques semaines de déconnection.

D’ailleurs, peut-être as-tu mis à profit l’été pour réfléchir à ton projet de changement de vie professionnel ? A la définition de ton job idéal ? 

Nous avons tous une conception différente de ce que serait le travail parfait. Selon que nous sommes autonomes ou que l’on préfère suivre des process tracés, que l’on aime avoir un poste de travail à soi ou que l’on préfère bouger, que l’on aime le travail d’équipe ou qu’on préfère mener sa barque seul, que notre but principal soit de gagner de l’argent ou d’oeuvrer pour une cause qui nous parle… Il y a autant de définitions que d’individus !

Pour t’apporter des éléments de réflexion un peu différents et t’aider à préciser ta vision idéale en la confrontant à d’autres points de vue, je te propose dans cet article une sélection de 4 livres pour changer de regard sur ton rapport au travail ! 

4 livres pour changer de regard sur le travail

LA 25e HEURE, les secrets de productivité de 200 startuppers qui cartonnent de G. Declair, B. Dinh, J. Dumont.

Il s’agit du seul ouvrage type « mode d’emploi » que je te proposerais ici. Tu trouveras dans ce livre un condensé de conseils pratiques, d’outils et d’astuces pour gagner en efficacité au quotidien.

Idéal pour faire face au rush de la rentrée, mais aussi pour te permettre de te ménager du temps et de l’énergie pour avancer dans tes projets perso ou ton changement de vie à venir ! 

Au programme : organisation, concentration, accélération, automatisation, priorisation… De quoi gagner jusqu’à 1h par jour !

Pour qui ? : ceux qui veulent gagner du temps dans leur routine professionnelle pour mieux le réinvestir ailleurs.


LES VERTUS DE L’ÉCHEC de Charles Pépin

Loin du regard réprobateur franco-français dont nous sommes imprégnés, cet ouvrage propose une lecture de l’échec comme étape quasi incontournable sur la route de l’accomplissement.

L’échec est source d’apprentissage, il nous rend plus fort et plus sûr de ce que l’on veut !

« Il nous montre comment chaque épreuve, parce qu’elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant”. Un vrai booster !

Pour qui ? : ceux qui viennent d’essuyer une déconvenue et ceux qui hésitent à se lancer de peur d’échouer.


TRAVAIL GRATUIT, La nouvelle exploitation ? de Maud Simonet 

Un essai qui interroge sur la définition même du travail au travers de l’histoire et de l’analyse du travail gratuit (non rémunéré).

Travail domestique, engagement bénévole, stages et volontariat civique, contributions volontaires citoyennes ou numériques…

Le monde dans lequel nous évoluons regorge de situations qui peuvent relever du loisir ou du travail selon le contexte. Alors, ou se trouve la limite entre les deux ? Est-elle la même pour tous ?

Pour qui ? : ceux qui s’investissent sans compter, par choix, stratégie ou obligation.


MAKERS, Enquête sur les laboratoires du changement social de I. Berrebi-Hoffmann, MC. Bureau, M. Lallement

Cet ouvrage, partage les conclusions d’une enquête sociologique ayant pour sujet le monde des makers français.

Le phénomène makers est né aux états-unis et se développe en France depuis les années 2000. Au croisement du DIY (do it yourself / bricole et système D) et du numérique, ce mouvement pose de nombreuses questions quant à un changement social possible et à une transformation du capitalisme.

Ce livre en explore les fondements historiques, les typologies de lieu (fablab, makerspace, hackerspace, tiers-lieux…), les idéaux types de parcours des makers, les tensions au sein du mouvements, les réseaux existants…

On trouve au cœur du mouvement maker une volonté de flexibilité, multiactivité, mobilité, autonomie, polyvalence… ca te parle peut-être plus en ces termes ? Si c’est le cas je t’invite à en lire plus via cet ouvrage !

Pour qui ?  : ceux qui rêvent d’une organisation du travail en rupture avec le système établi, basée sur le « faire ensemble ».


A retenir de cette sélection de 4 livres : changer le regard que l’on porte sur le travail demande une certaine prise de recul.

Il est intéressant de changer de prisme pour construire une définition du travail qui nous ressemble, affranchie des codes traditionnels dictés par la société dans laquelle on évolue, nos habitudes ou notre entourage…


Gardons en tête que chaque individu a une approche du travail qui lui est propre ainsi que des attentes différentes. En croisant les regards et en multipliant les points de vue, notre définition du job idéal s’enrichie et se fait plus précise !

Quels ouvrages conseillerais-tu pour faire évoluer notre rapport au travail ?


Abonne toi à la Newsletter :

Reçois chaque lundi l’article de la semaine directement dans ta boite mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *